top

Nous recrutons un(e) Ingénieur(e) de recherche pour travailler sur la conception d’une matrice nanofibreuse dégradable pour promouvoir la réparation du disque intervertébral

  I.        Contexte :

Ce projet est le fruit de la collaboration entre trois équipes basées à Nantes, à Montpellier et à Ulm dont le savoir-faire est complémentaire : biologie, chimie des polymères et biomécanique. L’objectif globale de ce projet est d’élaborer une stratégie combinée à base de biomatériaux pour promouvoir la réparation du disque intervertébral et d’évaluer cette stratégie in vitro, ex vivo et à long terme in vivo chez la brebis. Dans ce cadre, nous souhaitons développer une matrice nanofibreuse dégradable et micro-structurée dont la composition et les propriétés mécaniques soient proches de celles du disque intervertébral.

Le travail aura lieu au sein de l’équipe PHBM (Polymers for Health and Biomaterial) Institut des Biomolécules Max Mousseron, UMR CNRS 5247, Pôle Chimie Balard Recherche, 1919, route de Mende 34293 MONTPELLIER cedex 5

Notre équipe est spécialisée dans la synthèse de polymères pour la santé et s’intéresse en particulier aux polymères dégradables pour la régénération des tissus mous.

https://ibmmpolymerbiomaterials.com/

CDD de droit public de 18 mois – Début : janvier/février 2022

II.        Mission principale :

L’ingénieur(e) à recruter sera en charge du développement des matrices nanofibreuses dégradables et micro-structurées support de la régénération du disque intervertébral.

III.        Activités :

Afin de répondre à cette problématique nous envisageons :

  • De synthétiser de nouveaux copolymeres dégradables par polymérisation par ouverture de cycle
  • De produire des nanofibres par electrospining et de les assembler pour obtenir un scaffold 3D
  • D’évaluer les propriétés biologiques
  • D’évaluer l’impact de la stérilisation sur les propriétés de dégradation, mécaniques et morphologiques
IV.     Compétences / qualifications :

Le(la) candidat(e) retenue devra être motivé(e) par le domaine de l’ingénierie tissulaire, capable de mener des recherches rapides et de travailler de manière autonome dans un environnement axé sur le travail en équipe au sein d’un réseau international. De plus, la personne recrutée devra faire preuve d’esprit d’innovation, d’organisation et d’autonomie et elle devra posséder un très bon relationnel ainsi qu’être communicante. La/le candidat(e) devra avoir de l’expérience à l’interface chimie/biologie.

  • Qualifications / diplômes : Bac+3 exigé
  • Expérience : Avoir de l’expérience à l’interface de la chimie/biologie.

Liste des compétences souhaitées :

  • Connaissances en chimie des matériaux et plus particulièrement en polymères dégradables (Synthèse, caractérisation, propriétés mécaniques)
  • Electrospinning
  • Culture cellulaire
  • Motivation pour la résolution de problèmes scientifiques
  • Capacité à lire et communiquer en anglais.
  • Très bonne qualité rédactionnelle et de synthèse.
V. Comment postuler :

Envoyer un CV, une lettre de motivation ainsi que les contacts d’au moins deux personnes référentes.

Contacts :

Dr Coline PINESE & Pr Xavier GARRIC

Coline.pinese@umontpellier.fr et xavier.garric@umontpellier.fr

Date limite de candidature:  31 decembre 2021